logo




Facebook

On a beaucoup parlé du racisme systémique cet automne. Certains éditorialistes l'ont pourfendu dans leur journaux, parlant à travers leur chapeau plus souvent qu'autrement. Ça vous a peut-être emmêlé vous aussi. Si vous vous posez des questions ou aimeriez davantage en entendre parler, voici un atelier pour vous.

Atelier de formation «Le racisme systémique, parlons-en!»
... See MoreSee Less

Atelier de formation «Le racisme systémique, parlons-en!»

janvier 24, 2018, 6:30 - janvier 24, 2018, 7:30

La Ligue des droits et libertés vous invite à l'atelier de formation «Le racisme systémique, parlons-en!». Pourquoi parle-t-on encore de races aujourd’hui? Si les races n’existent pas, peut-...

View on Facebook

.

Notre bulletin de janvier 2018 - des nouvellles du PSOC https://t.co/90Z5NhVADw

Les annonces de la semaine du RIOCM - 11 janvier 2018 - https://t.co/UVagnKZwPC

Le RIOCM vous souhaite un temps des Fêtes heureux et solidaire! On vous revient le 8 janvier pour un hiver mobilisé! https://t.co/SvxHeKAWu7

Load More...

logo
17 novembre 2014    Nouvelles

Les organismes communautaires de Montréal dénoncent les mesures d’austérité et demandent un rehaussement de leur financement

Communiqué pour diffusion immédiate

MONTRÉAL, le 17 novembre 2014 – Les organismes communautaires et leurs allié-e-s défilent ce midi en marche funèbre au centre-ville de Montréal afin de dénoncer leur sous-financement. En effet, avec le slogan Fermés pour cause d’austérité, 160 groupes communautaires ont barré leurs portes aujourd’hui dans le cadre de la campagne Je tiens à ma communauté > Je soutiens le communautaire. Ce geste historique démontre l’ampleur de la situation.

Les regroupements régionaux en santé et services sociaux sont extrêmement inquiets face aux compressions mises en œuvre par le gouvernement libéral. Ces mesures d’austérité s’ajoutent aux difficultés déjà rencontrées par les groupes communautaires. « Lorsque les services publics sont la cible de coupes budgétaires, ce sont les organismes communautaires qui se retrouvent en première ligne pour répondre aux besoins de la population, or ils sont déjà à bout de souffle. Selon notre récent rapport, 93 % d’entre eux subissent déjà les contrecoups d’un financement à la mission insuffisant. C’est la première fois que je vois autant de colère et d’exaspération dans le milieu communautaire. Ce geste historique démontre la gravité de la situation. », déclare Sébastien Rivard, coordonnateur du RIOCM.

Les regroupements de Montréal rappellent que les organismes communautaires en santé et services sociaux du Québec ont besoin de 225 millions $ supplémentaires pour pouvoir réaliser adéquatement leurs missions, et que les organismes rattachés aux autres ministères (famille, immigration, éducation, environnement, défense des droits, etc.) ont aussi des besoins urgents, se chiffrant à au moins 75 millions $. « Le gouvernement Couillard doit entendre notre cri d’alarme et tenir la promesse de rehaussement des subventions aux organismes communautaires qui constituent souvent le dernier filet de sécurité des groupes les plus vulnérables » rappelle Julie Nicolas, directrice du RACOR en santé mentale.

La marche funèbre de cet après-midi n’est qu’un début, car les organismes communautaires de Montréal comptent continuer leur mobilisation pour obtenir un meilleur financement et lutter contre les mesures d’austérité !

Voir la liste des groupes fermant leurs portes pour la journée ou faisant une action symbolique pour marquer leur appui à la manifestation.

– 30 –

 SOURCE Regroupement intersectoriel des organismes communautaires de Montréal (RIOCM)

Renseignements :
Sébastien Rivard – coordonnateur du RIOCM — 514-806-2118 — info@riocm.ca
Julie Nicolas – directrice du RACOR en santé mentale — 514-843-6610 – racor@racorsm.com

Conception: Coopérative Molotov