logo




Facebook

Les annonces de la semaine du RIOCM - 26 avril - mailchi.mp/riocm/annonces15mars-1004113 ... See MoreSee Less

View on Facebook

.

Les annonces de la semaine du RIOCM - 26 avril - https://t.co/I2Ck7fA19i

Les annonces de la semaine du RIOCM - 19 avril - https://t.co/J7LMdG0YcZ

Info-mobilisation : bilan du FRACA Montréal - https://t.co/fsvDifROMO

Load More...

logo
20 mars 2018    Nouvelles

Communiqué du FRACA : Menacés de disparition – les organismes demandent au gouvernement de réinvestir dans les services publics et le communautaire

 

Montréal, 13 mars 2018 – Des services de proximité délocalisés, des coupures de services dans les CLSC, des organismes communautaires qui débordent… Face aux différentes crises qui affectent le système de santé et les institutions publiques, les organismes communautaires critiquent les choix financiers que le gouvernement fait au détriment du mieux-être de la population, et plus particulièrement des femmes. Réunis devant les CLSC de la Petite-Patrie et celui des Faubourg, les groupes réclament un réinvestissement significatif dans le filet social dès le prochain budget provincial. Différentes actions sont également organisées aujourd’hui dans d’autres quartiers de Montréal pour rappeler que sans ces réinvestissements, les services publics et les groupes communautaires sont menacés de disparaitre.

Parmi les cibles choisies, le CLSC de la Petite-Patrie a notamment vu une délocalisation de plusieurs de ces services vers le CLSC de Villeray : le centre de prélèvement, les services psychosociaux généraux ainsi que les soins infirmiers avec ou sans rendez-vous n’y sont maintenant plus offerts, même si l’endroit était facilement accessible, juste à côté du métro. Dans celui des Faubourg, la Clinique diabète et la Clinique sans rendez-vous ont été coupées. Même son de cloche du côté du côté de la déficience intellectuelle avec, entre autres, les coupures dans les services du Centre Miriam. Pour Nancy Harvey, co-porte-parole du FRACA, « on nous dit que les listes d’attentes débordent mais au lieu d’investir, on voit davantage de services fermer. La population paie les frais de ce manque d’accessibilité dans les différents secteurs et c’est inacceptable! »

Lyse Cloutier, porte-parole pour l’action ayant lieu dans le Centre-Sud, tient également à rappeler que les choix du gouvernement affectent particulièrement les femmes, comme utilisatrices, comme proches aidantes et comme travailleuses, tant infirmières, travailleuses sociales, que travailleuses dans le communautaire… « C’est en investissant dans les services publics qu’on peut réellement assurer l’égalité aux femmes et répondre aux besoins de la population démunie.»

Lors d’une arrestation symbolique le 7 février dernier, les groupes communautaires montréalais ont condamné le gouvernement actuel à verser 475 millions au communautaire et à réinvestir dans les services publics dès le prochain budget. Alice Charasse, co-porte-parole du FRACA, rappelle le discours du gouvernement : « Après des années d’austérité, de compressions et de coupures, le gouvernement ne se gêne pas pour annoncer des surplus budgétaires, accompagnés de baisses d’impôts dérisoires et d’augmentation pour les médecins spécialistes, alors qu’on se fait dire qu’il n’y a pas assez d’argent dans les coffres de l’État pour mieux financer le communautaire. Menacés de disparaitre, les services publics et les groupes communautaires sont des ressources essentielles pour le bien-être de la communauté. Le gouvernement va-t-il enfin nous entendre?

Nos revendications

La campagne Engagez-vous pour le communautaire représente les 4000 organismes d’action communautaire autonome du Québec (dont 800 à Montréal). Les revendications de la campagne sont :

• Plus d’argent pour tous les organismes communautaires
• Le respect de leur autonomie pour qu’ils fassent leur travail à leur manière
• Plus d’argent dans les services publics et les programmes sociaux

– 30 –

À propos des organisateurs de l’action

L’action devant le CLSC de la Petite-Patrie est organisée par le Front régional d’action communautaire autonome, regroupant une dizaine de regroupements régionaux et de tables de quartier de Montréal.https://www.facebook.com/fracamontreal/

L’action devant le CLSC des Faubourgs est organisée par le Centre d’éducation et d’action des femmes de Montréal (CEAF).

La campagne « Engagez-vous pour le communautaire » réunit les 4000 organismes d’action communautaire autonome autour de trois revendications : financement, autonomie et justice sociale. Plus d’information sur la campagne : www.engagezvousaca.org

Des actions sont également organisées dans Pointe-aux-Trembles et dans le Sud-Ouest ainsi que par le Comité régional des associations pour la déficience intellectuelle (CRADI).

À propos des porte-paroles du FRACA

• Nancy Harvey est directrice du Regroupement des organismes familles de Montréal (ROCFM).
• Alice Charasse est directrice du RACOR en santé mentale.
• Lyse Cloutier est coordonnatrice de la Table régionale des centres de femmes du Montréal métropolitain/Laval.

Des représentant.e.s sont disponibles pour donner des entrevues en français et en anglais

Conception: Coopérative Molotov