logo




Facebook

2 days ago

RIOCM

Le Regroupement intersectoriel des organismes communautaires de Montréal (RIOCM) salue les investissements supplémentaires destinés aux groupes communautaires annoncés dans le budget provincial de jeudi dernier. Il s’agit d’un geste concret vers l’amélioration du soutien offert aux personnes en situation d’exclusion et de pauvreté, ainsi que vers l’amélioration des conditions de travail dans un secteur d’emplois largement féminin, dans une optique de solidarité et de justice sociale.

Pour le Programme de soutien des organismes communautaires en santé et services sociaux (PSOC), c’est 30 millions supplémentaires qui s’ajoutent aux 5 millions prévus par le précédent gouvernement, pour un total de 35 millions additionnels. Nous comprenons que ces sommes sont récurrentes et nous rappelons que le besoin primordial des groupes est d’être financé pour leur mission globale et non par entente de service.

Le PSOC étant géré régionalement, les groupes de Montréal peuvent s’attendre à recevoir autour de 5,8 millions d’argents neufs, comparativement à 2,8 millions l’année dernière et 1,9 millions l’année précédente. Nous espérons que le Cadre de gestion montréalais pourra s’appliquer pleinement puisqu’il vise l’atteinte de l’équité entre les groupes en se basant sur le principe « à mission comparable, financement comparable ». Les groupes les moins financés doivent pouvoir bénéficier d’un rattrapage, tout en prenant en compte la nécessité de consolider le financement de tous les groupes, dans un contexte de sous-financement chronique et d’augmentation des besoins.

Nous appelons également le gouvernement à faire preuve de souplesse administrative dans l’admissibilité au rehaussement, en considérant les défis quotidiens vécus par les groupes, précisément en raison du manque de financement récurrent.
... See MoreSee Less

View on Facebook

3 days ago

RIOCM

Budget provincial 2019 : une annonce de 35 millions pour le PSOC. Comme à son habitude, le RIOCM produira une analyse plus détaillée la semaine prochaine. ... See MoreSee Less

View on Facebook

.

Les annonces de la semaine du RIOCM - 21 mars 2019 - https://t.co/nyPgJwUdXb

Les annonces de la semaine du RIOCM - 14 mars - https://t.co/1KycUi6Fbv

Info-mobilisation : retour sur la manifestation du 20 et bilan de la campagen Engagez-vous - https://t.co/yGPsF1UWr4

Load More...

logo
30 janvier 2016    

Nouvelle fiche d’information en faveur d’un meilleur partage de la richesse: imposer tous les revenus de façon équitable.

Source : Coalition opposée à la privatisation et à la tarification des services publics

Il est injuste et inéquitable que toutes les sources de revenus ne soient pas imposées de la même façon. C’est pourtant le cas actuellement puisque les revenus provenant d’un travail ne sont pas imposés de la même façon que ceux provenant de dividendes (montants versés à des actionnaires d’entreprises) ou de gains en capital (profit), dont ne profitent que les plus fortunés.

Lorsqu’un individu fait un gain en capital lors de la vente d’une action, d’une obligation, d’un terrain et/ou d’un immeuble à revenu, 50% de ce revenu n’est pas soumis à l’impôt. Pourtant, 100% des revenus provenant d’un emploi sont imposables. Pourquoi ce double standard ? Une solution à mettre en oeuvre dès le prochain budget: imposer tous les revenus de façon équitable (salaires, dividendes, gains en capital) rapporterait 919 millions $ de revenus de plus à réinvestir dans les services publics et les programmes sociaux.

Les entreprises profitent aussi de ce système de deux poids, deux mesures. L’inclusion partielle des gains en capital, le report du paiement des impôts ou les congés fiscaux sont autant de mesures fiscales consenties aux entreprises qui privent le gouvernement de centaines de millions $. Encore une fois, toutes les sortes de revenus ne sont pas traitées de la même façon. En révisant certaines mesures fiscales concernant le revenu des entreprises, on pourrait récupérer 1,167 milliard $ !

Il est pressant de mettre en place des mesures fiscales plus justes et de réinvestir dans nos services publics et dans nos programmes sociaux. À lire et à diffuser, la plus récente fiche sur le sujet.

Conception: Coopérative Molotov