logo




Facebook

6 days ago

RIOCM

Les annonces de la semaine du RIOCM - 10 janvier 2019 - mailchi.mp/riocm/annonces20182019-1004415 ... See MoreSee Less

View on Facebook

.

Les annonces de la semaine du RIOCM - 10 janvier 2019 - https://t.co/gntRPTjlPa

Appel de projet : Programme de soutien aux actions favorisant les saines habitudes de vie chez les aînés - https://t.co/oR65K4CpvK

Info-mobilisation : ce qui se passe après les Fêtes avec Engagez-vous - https://t.co/kXtoz2G8pE

Load More...

logo
19 mars 2014    

États généraux du mouvement communautaire autonome

par Monique Moisan, responsable des communications

 

Le projet ‘’États généraux du mouvement communautaire autonome’’, organisé par la CTROC, propose une démarche consultative qui culminera par une grande rencontre nationale à l’automne 2014. Cette démarche a pour objectifs de dresser un portrait de la réalité actuelle du milieu communautaire et d’adopter des propositions d’avenir pour ce mouvement social très diversifié. C’est en 2011, dans le contexte du 10e anniversaire de la Politique de reconnaissance de l’action communautaire, que les membres de la CTROC ont décidé de convier les organismes communautaires à une grande réflexion collective.

La démarche des États généraux

Pour comprendre l’origine du projet États généraux, il faut regarder du côté des changements importants qui ont ponctué l’évolution du milieu communautaire depuis une dizaine d’années. On constate, par exemple, que l’évolution des politiques publiques a de grands effets tant sur le sort des organismes communautaires que sur celui des populations, souvent vulnérables, qu’ils desservent. Du côté des organismes, bien que les gouvernements aient reconnu de diverses manières leur travail, les orientations politiques des années 2000 ont amené des changements majeurs qui ont déstabilisé le milieu : changements de lois, révisions d’ententes et de cadres administratifs, adoption du Cadre de référence en matière d’action communautaire (2004, actuellement en révision), apparition de partenariats sociaux public-philanthropiques et multiplication des financements par projets. Les organismes font de plus en plus l’objet de sollicitations ou demandes de partenariats (fondation Chagnon, ententes de services, approche territoriale intégrée, etc.). Les groupes doivent donc réfléchir aux meilleures façons d’établir des partenariats bénéfiques pour les gens et qui permettent de réaliser la mission de leur organisme.

Plusieurs représentants d’organismes considèrent que l’action communautaire autonome est remise en question par certains de ces partenariats. Qu’en est-il vraiment ? Comment préserver les principes de l’action communautaire autonome : démocratie et vie associative, transformation sociale, liberté de déterminer mission et approches ? Que faire face aux enjeux sociaux larges: compressions budgétaires et désengagement de l’État, tarification des services publics, augmentation de la pauvreté, etc.  Les organismes communautaires se questionnent sur le rôle qu’ils peuvent et doivent prendre dans ce contexte social particulier. 

Le déroulement de la démarche

Durant l’année précédant la rencontre nationale prévue à l’automne 2014, une réflexion aura d’abord lieu au sein des organismes, leur permettant de faire un premier diagnostic de la situation, en lien avec les caractéristiques de l’action communautaire autonome. Des outils d’animation seront offerts et les organismes pourront discuter avec leurs membres pour identifier les priorités à mettre de l’avant pour l’avenir. Dans un deuxième temps, des rencontres régionales permettront aussi de réfléchir à des propositions d’actions et à les bonifier. Finalement, lors de la rencontre nationale, un portrait de la situation des organismes communautaires sera présenté, grâce à une recherche réalisée par l’Institut de recherche et d’information socio-économique (IRIS). Il y aura aussi du travail en ateliers et des plénières, visant l’adoption de propositions prioritaires. Un comité de suivi sera mis en place pour supporter la réalisation des recommandations prioritaires.

Pour vous inscrire à la démarche et recevoir le cahier de participation, contactez-nous au 514-277-1118 ou info@riocm.ca.

Conception: Coopérative Molotov