logo




Facebook

4 hours ago

RIOCM

Les annonces de la semaine du RIOCM - 21 mars 2019 - mailchi.mp/riocm/annonces20182019-1004483 ... See MoreSee Less

View on Facebook

1 day ago

RIOCM

C'est le budget demain!En plus des surplus budgétaires dont il dispose, le gouvernement de François Legault a plusieurs mesures fiscales à sa disposition pour réparer les dégâts, causés ces dernières années par des coupures aux services publics, aux programmes sociaux et aux organismes communautaires. Nous attendons des réinvestissements massifs !

De la lecture en attendant le budget de demain, de la part de la Coalition Main Rouge - Non aux hausses
#ViserLaJusticeSociale ➡️ bit.ly/2Ofku6K
#polqc
... See MoreSee Less

View on Facebook

.

Les annonces de la semaine du RIOCM - 21 mars 2019 - https://t.co/nyPgJwUdXb

Les annonces de la semaine du RIOCM - 14 mars - https://t.co/1KycUi6Fbv

Info-mobilisation : retour sur la manifestation du 20 et bilan de la campagen Engagez-vous - https://t.co/yGPsF1UWr4

Load More...

logo
2 juillet 2014    

Un budget décevant pour le milieu communautaire montréalais

Le RIOCM accueille avec une grande déception le budget déposé le 4 juin dernier par le ministre des Finances, Carlos Leitão, notamment en raison de l’abandon de l’engage­ment qui avait été pris par le gouvernement pré­ cédent de rehausser le financement à la mission des OCASSS de 120 M $. Ainsi, le financement des organismes communautaires sera maintenu sans être bonifié et les groupes n’auront droit qu’à une indexation de 0,9 % pour 2014-­2015.

Comme le faisait miroiter le premier ministre au cours des se­maines précédant
le dépôt du bud­get, la tendance est à l’austérité et aucun minis­tère n’a échappé au couperet.

Du côté de la santé et des services sociaux, la croissance des dépenses devra être limitée à 3 %. Pour réaliser cet objectif, le gouverne­ment entend contrôler ses dépenses notamment en imposant des compressions de 5 M $ aux Agences de la santé et des services sociaux, en abandonnant le projet d’assurance autonomie et
en repoussant l’annulation graduelle de la taxe santé en 2017­2018. De plus, le gel des effectifs sera étendu au réseau de la santé et des services sociaux, puis les efforts d’optimisation seront maintenus. 5 M $ seront d’ailleurs consacrés au soutien à l’amélioration de la performance, c’est­à­dire à l’implantation de la méthode LEAN dans le réseau.

Du côté des mesures sociales, il faut souligner la construction de 3 000 nouveaux logements sociaux, dont 500 pour les personnes itinérantes,de même que les 8 M $ pour la reconduction du plan d’action interministériel 2010­-2013 pour lutter contre l’itinérance.

Toutefois, il faut aussi rappeler que le nombre de logements sociaux annoncé est bien en dessous des 50 000 réclamés par le FRAPRU. De plus, on ne retrouve dans le budget Leitão aucune trace de la politique nationale de lutte contre l’itinérance adoptéeen février dernier.

Pour les personnes aînées, le gouvernement octroie un crédit d’impôt de 20 % sur un montant maximal de 200 $ consacré à des activités physiques, artistiques, culturelles ou récréatives. Si la mesure semble intéressante,il faut mentionner que le montant maximum qui peut être reçu par une personne est de 40 $ par année.

Au niveau des tarifs, il en coûtera désormais 7,30 $ par jour pour envoyer son enfant à la garderie. Bien qu’aucune autre hausse ne figure au budget, la Coalition opposée à la tarification et à la privatisation des services publics rappelle que la population du Québec doit composer avec les impacts des tarifications importantes des budgets précédents sur lesquelles le ministre des Finances n’a pas reculé.

Le budget du Québec 2014 en bref

  • Aucun rehaussement de financement pour les organismes communautaires
  • Indexation de 0,9 % du PSOC
  • Limite des dépenses à 3 % pour le ministère de la Santé et des Services sociaux
  • Compressions budgétaires de 5 M $ dans les Agences de la santé et des services sociaux
  • Abandon du projet d’assurance autonomie
  • Report de l’élimination de la taxe santé
  • Gel des effectifs dans le réseau de la santé et des services sociaux
  • 5 M $ pour la poursuite des programmes d’optimisation (LEAN)
  • 3 000 nouveaux logements sociaux, dont 500 pour les personnes itinérantes
  • 8 M $ pour la reconduction du plan d’action interministériel 2010-2013 pour lutter contre l’itinérance
  • Aucune trace de la politique nationale de lutte contre l’itinérance adoptée en février dernier
  • Crédit d’impôt pour les activités physiques, artistiques, culturelles ou récréatives des personnes aînées (montant maximum de 40 $ par personne par année)
  • Hausse de tarif des garderies à 7,30 $

 

Conception: Coopérative Molotov