logo




Facebook

.

Les annonces de la semaine du RIOCM - 14 mars - https://t.co/1KycUi6Fbv

Info-mobilisation : retour sur la manifestation du 20 et bilan de la campagen Engagez-vous - https://t.co/yGPsF1UWr4

Les annonces de la semaine du RIOCM - 28 février - https://t.co/zvEWxj7uNC

Load More...

logo
18 mars 2014    

Éditorial : Les attentes du RIOCM pour la campagne électorale

Par Sébastien Rivard, coordonnateur du RIOCM

 

Alors que la campagne électorale met à l’avant-plan des enjeux comme l’arrivée de Pierre-Karl Péladeau en politique, le milieu communautaire de Montréal a des préoccupations beaucoup plus terre à terre.

Nous voulons de meilleures conditions pour toutes les citoyennes et les citoyens de Montréal, peu importe leur origine ou leur revenu. Pour cela, nous attendons que le prochain gouvernement du Québec priorise les politiques sociales et le soutien des communautés.

Dans une ville où la pauvreté frappe deux fois plus durement que dans le reste du Québec, il faut de toute urgence améliorer les conditions de vie des moins nantis, en augmentant de façon importante les prestations d’aide sociale pour toutes les catégories de personnes, en augmentant le salaire minimum et en construisant beaucoup plus de logements sociaux. Ces mesures auraient un effet direct sur la santé et le bien-être de milliers de personnes et de familles, tout en aidant à atténuer les conséquences de problèmes criants comme l’itinérance et le recours aux banques alimentaires.

Concernant les hausses de tarifs, nous demandons au prochain gouvernement de renoncer aux hausses abusives de la facture d’Hydro-Québec, d’annuler la hausse de 7$ à 9$ par jour des frais pour les services de garde et de ne pas indexer les frais de scolarité. Nous demandons aussi de diminuer les frais du transport en commun qui réduisent la mobilité et ont un impact très négatif sur la socialisation et l’insertion sociale. La taxe santé doit être annulée pour toutes les familles et remplacée par des hausses d’impôts des mieux nantis et des entreprises. Tout cela est possible avec une fiscalité plus équitable et une véritable lutte aux paradis fiscaux.

Montréal est aussi le cœur de l’immigration au Québec. Pour faire face aux besoins, nous demandons au prochain gouvernement d’adapter les interventions dans les services publics pour tenir compte de la diversité et d’offrir davantage de mesures favorisant l’intégration sociale et professionnelle.

Finalement, les organismes communautaires ont besoin d’un meilleur soutien de leur mission. Nous demandons que toutes les formations politiques s’engagent à honorer ou bonifier l’engagement de 162 M$ sur trois ans pris par le Parti québécois et que tous les organismes communautaires puissent en bénéficier, incluant la défense collective des droits.

Nous espérons sincèrement que nos préoccupations seront entendues et portées par les candidates et candidats qui demandent à représenter la population de Montréal.

Conception: Coopérative Molotov